Biographie

Nom Artur BETERBIEV
21 Janvier, 1985
Âge 32
Lieu de naissance Russia Russie, Khasavyurt
Lieu de résidence Canada CANADA, Montréal
Poids 175 lbs (79.55 kg)
Taille 5'11½" (1.82 m)
Portée 73" (185 cm)
Division Mi-Lourds
Posture Orthodox
Victoires 11 (11 KOs)
Défaites 0
Matchs nuls 0
Rounds en carrière 31
Pourcentage de KO 100%
Réalisations amateurs Champion Européen 2006
Champion Coupe du Monde 2008
Champion du Monde 2009
Champion Européen 2010
#1 AIBA Livres pour livres 2010
Titres Professionnels Champion WBO-NABO 2014-2015
Champion international WBO 2015-2016
Champion IBF Nord-Américain 2014-
Champion WBA-NABA 2014-
Artur Beterbiev est un boxeur professionnel russe. Il est né le 21 janvier 1985, dans la ville de Khasavyurt, république du Daghestan, en Russie. La ville natale de Beterbiev est mieux connue pour son pedigree de lutte, ayant produit de nombreux éliminatoires olympiques dans le sport. Beterbiev lui-même s'est aventuré dans la lutte pendant un certain temps, mais finalement a été tracé dans un chemin différent dans le sport de la boxe. Il a trouvé la boxe à travers l'influence de ses quatre frères. Ils l'ont emmené dans la salle de gym, pour le garder hors de la rue, ils ont promis de l'emmener à la salle de gym lorsqu'il avait 11 ans.

Depuis son enfance, Artur a admiré deux grands boxeurs soit Muhammad Ali et Mike Tyson. Muhammad Ali était toujours le favori d'Artur avec Tyson en second. Le boxeur russe a été comparé à Tyson en raison de son style agressif, sa force de frappe dévastatrice et sa capacité à terminer ses adversaires lorsqu'ils sont vulnérables. Beterbiev, cependant, se considère comme un boxeur ordinaire par rapport à Mike Tyson qui, à 20 ans, est devenu le plus jeune boxeur pour gagner un titre de poids lourd et a régné comme le champion poids lourd incontesté.

En 1991, six ans après la naissance de Beterbiev, l'Union soviétique a rompu et la vie pour tous est devenue très difficile. Ses parents ont fait de leur mieux pour joindre les deux bouts, ils étaient une grande famille et son père les a soutenus pour s'assurer qu'ils avaient toutes les choses nécessaires. Artur a malheureusement subi la perte tragique de son père en 2001 dans un accident de voiture. Son père était le seul revenu financier pour la famille. Outre le père, les frères d'Artur l'ont soutenu financièrement quand il était aux juniors et au début de sa carrière chez les adultes. Quant à sa mère, elle s'occupait d'Artur et de ses quatre frères aînés. Au cours de ses camps d'entraînement, il a collé au régime strict que fournissait sa mère.

Artur allait devenir un amateur décoré, il a cessé de compter le nombre de combats amateurs qu'il avait quand il a atteint plus de 100 bouts. Dans l'ensemble, à son avis, il a eu plusieurs centaines de combats dans sa carrière d'amateur. Il est passé des juniors aux adultes à l'âge de 18 ans. L'année suivante, à l'âge de 19 ans, il a remporté la médaille de bronze aux championnats russes à Samara. Grâce à un processus de sélection vigoureux, il a fait son chemin vers l'équipe russe où il a concouru avec Evgeny Makarenko, capitaine de l'équipe russe, qui était alors deux fois vainqueur des championnats du monde en 2001 et 2003 et des championnats d'Europe en 2002 et 2004. Après être devenu le numéro un de l'équipe nationale en 2006, il a été sélectionné pour représenter la Russie aux championnats d'Europe à Plovdiv, en Bulgarie, où il a remporté la médaille d'or. En 2007, il a obtenu sa place en tant que numéro un en équipe Russie quand il a battu Evgeny Makarenko en finale des championnats russes pour se qualifier pour les Championnats du monde à Chicago, Etats-Unis, où il a remporté la médaille d'argent. En 2008, il a remporté la Coupe du Monde et, en 2009, il a atteint le sommet de sa carrière amateur en remportant la médaille d'or aux Championnats du Monde à Milan, en Italie. En 2010, il a remporté les Championnats d'Europe pour la deuxième fois et la même année a été nommé meilleur boxeur amateur de l'International Boxing Association du monde. Il a participé aux Jeux olympiques en 2008 et 2012. 

En 2013, il a terminé sa carrière d'amateur et déménagé à Montréal, au Canada, pour devenir boxeur professionnel. En devenant professionnel, Beterbiev a laissé derrière lui sa famille et ses amis pour réaliser son rêve de devenir un champion du monde professionnel. Il a déménagé à Montréal en rejoignant le promoteur des événements internationaux de boxe, Groupe Yvon Michel (GYM). À partir de la première séance de formation, Artur a impressionné son futur entraîneur Marc Ramsay, entraîneur de l'équipe canadienne de boxe amateur de 2001 à 2004, qui avait dirigé Jean Pascal aux Jeux olympiques d'Athènes et aux titres WBC et poids lourds légers linéaires Ainsi que son entraîneur de conditionnement André Kulesza, qui avait déjà formé les champions du monde Léonard Dorin, Lucian Bute, Adrian Diaconu et Éric Lucas. Kulesza a admis que la nouvelle recrue était l'athlète le plus talentueux avec qui il avait travaillé. C'est au célèbre Bell Center à Montréal que Beterbiev a fait ses débuts professionnels le 8 juin 2013, ce qui a entraîné un coup de main technique du deuxième tour contre American Christian Cruz. Après avoir remporté ses cinq premiers combats professionnels, Beterbiev affronterait l'ancien champion du monde des mi-lourds Tavoris Cloud pour le championnat de poids mi-lourd NABA vacant, le 27 septembre 2014. De la cloche d'ouverture du combat, Cloud a été dépassé et incapable de rivaliser avec le pouvoir de Beterbiev, jusqu’à toucher le canevas trois fois au premier round grâce à des combinaisons dévastatrices et percutantes. C'était la première fois que Cloud avait déjà été mis au tapis dans sa carrière professionnelle. Beterbiev a terminé le combat au deuxième tour, atterrissant plusieurs coups durs à la tête qui ont frappé Cloud. Il a été incapable de battre le compte de 10 de l'arbitre Michael Griffin, et Beterbiev a obtenu son premier titre professionnel.

Artur Beterbiev a continué sa montée vers le sommet de la division de 175 livres. Aucun de ses premiers huit combats ne verrait le cinquième round, alors que Beterbiev gagnait par arrêt du combat à chaque fois. Lors de sa première apparition sur un important réseau de télévision américain, il a combattu sur Showtime le 19 décembre 2014. Beterbiev a battu Jeff Page Jr, précédemment invaincu, l'a arrêté au 2ème tour et gagné le titre lourd-leger l IBF nord-américain et WBO-NABO. L’espagnol Gabriel Campillo, ancien champion du monde des poids mi-lourds de la WBA, a été le suivant. Le 4 avril 2015 au Pepsi Coliseum à Québec Artur se retrouvera face à lui lors d'un match éliminateur de l'IBF pour le numéro deux du classement mondial de l'IBF, qui a été télévisé lors du premier spectacle Premier Champions de boxe en direct sur NBC. Au quatrième tour, Beterbiev touche avec l'uppercut qui touchera carrément Campillo sur le menton et enchaîne avec un crochet de gauche avant de marcher dans son coin alors que son adversaire s'affaissait sur le ring. Le détecteur PSI dans ses gants a déclaré que le premier coup de poing aurait généré 973 livres de force. Le prochain combat pour Beterbiev a été programmé à l'extérieur du Canada. Le 12 juin 2015, le russe puissant a pris le vétéran du gaucher Alexander Johnson au pavillon UIC de Chicago. À l'aide d'un direct puissant, Beterbiev a frappé Johnson deux fois dans le cinquième round et une troisième fois au septième avant de le terminer dans le même round. Avec cette victoire, Beterbiev a ajouté le titre mi-lourd WBO international à ses quatre autres titres.

Après une absence causée par une blessure à l'épaule, Artur Beterbiev est monté au ring le 4 juin 2016, au Centre Bell contre l'olympien argentin Ezequiel Maderna, qu'il a vaincu par un arrêt au 4ème round. Beterbiev a ensuite bonifié sa fiche alors qu'il a fait un court travail d'Isidro Prieto, dont la seule défaite en tant que professionnel était une perte de décision pour Eleider Alvarez en août 2015. Dans les trente secondes du round d'ouverture, une contre-attaque de la droite à la tête de Prieto l'a fait tombé au tapis pour la première fois dans sa carrière professionnelle. Un barrage de coups de poing de Beterbiev s’en est suivi, laissant Prieto de nouveau au tapis. Prieto a lutté pour se lever, incitant l'arbitre Michael Griffin à arrêter le combat.

Artur Beterbiev est maintenant très bien classé parmi toutes les organisations de boxe du monde et prêt pour à la poursuite de son premier championnat du monde dans un proche avenir. Avec son apprentissage en tant que combattant professionnel complet, son objectif de devenir le meilleur poids mi-lourd du monde est en vue. Beterbiev croit que physiquement et psychologiquement, il a été prêt à gagner le titre de champion du monde depuis 2015. Son combat le plus important est le prochain. Il préfère atteindre son but avec patience, car, selon lui, tout arrivera au bon moment.